Un nouveau pont sur la Garonne

Le projet du franchissement Lucien Faure situe ce pont dans la continuité des boulevards urbains à mi chemin entre le Pont de Pierre et le Pont d’Aquitaine, au droit de la rue Lucien Faure. Le raccordement s’effectue au niveau des extrémités du pont, sur les quais de Brazza en rive droite et de Bacalan en rive gauche.

Objectifs du projet

  • Permettre d’anticiper le futur, de ménager le devenir de la ville et de connecter les territoires des deux rives pour les mettre en synergie
  • Se situer dans la continuité de la ceinture des boulevards
  • Proposer tous les modes de déplacements urbains : véhicules légers et poids lourds en desserte locale sur 2 x 2 voies, transports en commun en site propre sur 2 x 1 voie, piétons et vélos
  • Se raccorder directement aux quais existants avec des carrefours à feux
  • Etre dissuasif au regard du passage des poids lourds de transit
  • Permettre les navigations fluviales et maritimes par le choix d’un pont levant
  • Compenser la perte de capacité de circulation sur le pont de Pierre suite à la mise en service du tramway
  • S’intégrer au site emblématique du port de la Lune par une qualité architecturale
  • Intégrer les contraintes et les mesures environnementales révélées par les études d’impact

Caractéristiques du pont

Le pont retenu mesure 433 m de longueur dont 117 m de travée levante créant ainsi une passe navigable de 110 m de large. La largeur de l’ouvrage varie de 32 à 45 m suivant les sections, partagée entre véhicules, les transports en commun en site propre, les piétons et les 2 roues. La séparation des pistes cyclables et piétonne de la circulation routière offre en outre un cheminement sécurisé, et confortable.

En outre, le choix d’un pont levant permet de préserver les trafics maritime, fluvial et événementiel.

Dépliant détaillant les éléments du Pont Chaban Delmas
Dépliant détaillant les éléments du Pont Chaban DelmasDocument Pdf 580ko

Télécharger la plaquette technique du pont (Pdf 7 Mo)

Quel coût ?

  • Coût de l’opération : 156.8M€  TTC (budget au 01/2010) dont
  • 105.27M€ pour la Cub,
  • 18,29 M€ pour l’Etat,
  • 15,24 M€ pour la Région Aquitaine
  • 18 M€ pour le Département

Coût d’exploitation global estimé: 1M€ /an dont 0,1 M€ pour les manœuvres, 0,4 M€ pour l’entretien courant et 0,5M€ pour les interventions de gros entretien.